Marie, Mère de Dieu

Le 1er janvier, jour octave de Noël – le huitième jour après la fête de la Nativité de Jésus –, l’Église catholique fête la solennité de Marie, mère de Dieu. La liturgie associe ainsi étroitement Marie au mystère de Dieu qui se fait homme.


Voici quelques éclairages sur cette fête. C’est un grand mystère – Marie, maman de Dieu ! –, et il faut parfois des phrases un peu compliquées pour l’exprimer au plus juste. Mais voici surtout, pour chaque petit paragraphe, quelques pistes concrètes pour vivre cette réalité dans le quotidien de nos vies.




Marie, porte du Ciel


Jésus-Christ, personne éternelle de Dieu le Fils, est entré dans le monde par la maternité de Marie. Il aurait pu venir sur terre de mil et mil manières, emprunter le chemin inverse de son Ascension par exemple, apparaître dans le monde à l’âge de sa maturité, pour enseigner directement…! Non : Dieu a choisi de venir au monde par Marie, de se faire petit enfant, vulnérable.


Dès lors, Marie est porte du Ciel. Dieu a choisi le chemin de Marie pour s’unir à nous. Il nous propose ce chemin de Marie pour nous unir à Lui. N’ayons pas peur d’aller vers Dieu par Marie !



Marie donne à la personne divine une nature humaine


Jésus est Dieu : Il a une nature divine, de toute éternité.

Et Jésus est né homme : Il a reçu un jour une nature humaine par Marie.


En Dieu le Fils, cette nature humaine n’existait pas avant le « Fiat » de Marie.


Marie donne une nature humaine à Jésus :

- avec son côté physique : une chair, des bras, des mains, un visage, un sourire… Physiquement, Jésus ressemble à sa maman, comme un petit bébé ressemble à ses parents!

- avec sa psychologie : une capacité d’avoir des amis, d’exprimer des émotions (de pleurer, de rire…)


Nous sommes invités à faire de même ! A continuer de dire "oui", de porter Jésus au monde. A Lui donner nos traits, nos mains, notre sourire… A donner Jésus-Christ aux autres, à Le faire naître.

Dieu « nous a aussi prédestinés à reproduire l’image de son Fils » (Romains 8, 29)




Marie dit oui à quelque chose qui la dépasse


Marie met au monde une personne, la personne éternelle du Verbe fait chair.


C’est ici l’élévation de la nature humaine vers l’éternité de Dieu. Il n’y a pas création d’une nouvelle personne comme dans l’union charnelle de l’homme et de la femme où le bébé est une nouvelle personne. Non : la personne du Fils est de toute éternité. Marie ne permet pas la création d’une nouvelle personne ; Marie permet le don d’une nature humaine qui peut s’unir à une personne éternelle.


C’est un grand mystère. Non pas quelque chose de magique. Mais quelque chose de tellement grand que c’en est incompréhensible pour notre intelligence humaine. Marie dit oui à quelque chose qui la dépasse. Marie dit oui à l’action divine.


Nous sommes invités à entrer dans les mêmes dispositions. A nous laisser élever à des choses qui nous dépassent.
C’est l’élévation de moi vers Dieu, plutôt que la descente de Dieu vers moi. Tout va vers Dieu. Dieu n’a pas bougé. Ce n’est pas l’éternité de Dieu qui s’est approchée. C’est l’humanité qui a été élevée.

C’est comme un homme qui serait dans une barque amarrée à une falaise. Il tire sur son amarre. Il peut alors avoir l’impression que la falaise s’approche. Mais c’est lui qui s’approche de la falaise qui n’a pas bougé.


Élever mon regard vers Dieu, c'est m’offrir à la présence de Dieu.



La foi de Marie


Devant ce mystère, Marie n’a pas compris tout d’un seul coup. L’intelligence humaine est devant quelque chose qui la dépasse.

Marie a quand même perçu que quelque chose se faisait. Et elle a dit "Fiat", "Oui".

Marie y a mis sa foi.


La foi, c’est : quand je ne comprends pas tout, je dis "oui" quand même, dans l’obscurité, la nuit.


La foi de Marie naît de l’écoute d’une parole.

« Voici que tu concevras dans ton sein et enfanteras un fils, et tu l’appelleras du nom de Jésus. » (Luc 1, 31)

Marie dit "oui" à une parole. Marie reçoit une parole et la garde. Elle reçoit. Elle ne voit rien. Elle croit.

C’est d’abord dans la foi qu’elle a conçu. Marie a dit "Oui" avant de voir.


Pour donner Jésus-Christ, il faut d’abord s’ouvrir à la foi.

La foi de Marie est pure.

Il n’y a aucun désir de justification. C’est une adhésion dans la nuit. C’est un abandon à la parole de Dieu.


Il nous est demandé une adhésion sans signe.

La foi de Marie est réaliste, ancrée dans le réel.

L’acte de foi de Marie transforme toute sa vie, dérange tous ses projets personnels, transforme sa vie dans la réalité quotidienne.

Marie avait prévu de rester vierge ; elle devient mère, et mère de Dieu !

Marie se laisse déranger dans ses projets personnels.


Le "Oui" de Marie se fait dans l’amour, dans le don. Marie donne son "Oui" dans l’amour. Et cela fait naître en elle la joie.

« Magnificat, j’exulte de joie en Dieu mon Sauveur ! »


Ce "Oui" de Marie est modèle de tous nos "Oui".



Et pour nous ?


Il ne nous est pas demandé d’être irréprochables, d’avoir une vie irréprochable, de constituer des familles irréprochables. Il nous est demandé, comme à Marie, d’être ouverts. Ouverts à la foi.


Cela nécessite de se laisser déranger dans nos projets.


Sur le blog du Secret de Marie, nous abordons des sujets parfois douloureux : la perte d’un bébé en cours de grossesse, la mort d’un enfant, la maladie, l’épreuve de la stérilité dans le couple, le célibat non choisi… Autant de projets personnels dérangés.


Il ne nous est pas demandé d’être irréprochables. Il nous est demandé d’être ouverts, à l’image de Marie, dans son "Oui". Ouverts à ce qui nous dépasse.
Ouverts à ce qui dérange nos projets. Ouverts à la foi, pour être trouvés prêts à dire notre "Oui" dans la nuit, sans comprendre tout ce qui arrive, comme Marie.


Belle fête, avec Marie, Mère de Dieu !




Sur ce blog, vous apprécierez peut-être certains articles qui font écho, proposant quelques réflexions au sujet de Marie, Vierge et Mère :

Qui est Marie, Mère de Dieu ? :

Marie, Immaculée conception Marie, mère de miséricorde

Qu'est-ce que vivre avec Marie ? :

Présentation du livre du Secret de Marie, qui donne son nom au blog.


Comment vivre avec Marie ? :

Témoignages de personnes consacrées à Marie.

Avec Marie, être disponible

Avec Marie, être unie à Dieu

Vivre sa grossesse avec Marie

Petits exemples pratico-pratiques pour vivre avec Marie