top of page

Rechoisir


"Tiens, me suis-je dit hier, il fait nuit plus tôt." Quoi, déjà ? Arrête Agnès, tu nous déprimes ! Non, j'espère comme vous un petit été indien. En même temps que l'école a rouvert ses portes, il me semble qu'un vent frais s'est engouffré dans nos existences. Nous avons passé deux mois dans la chaleur, collés-serrés, en famille, à barouder. Voici venu le temps du calme, de la paix, voici venu le rythme qui rassure, celui de la routine, si mal vue et pourtant si sanctifiante. Vous allez me rétorquer: comment ça, calme ? Alors que c'est le marathon des papiers, des inscriptions ? Comment ça, routine sanctifiante, alors que nous soupirons devant nos photos de vacances, devant le moindre grain de sable qui chute malheureusement d'un maillot oublié dans un coin, d'une tong que l'on retrouve sous un lit, et du fou rire familial pris au dernier souper tous ensemble ?

Je vous réponds: il ne tient qu'à nous de vivre dans le calme et dans la joie (ce que, bien entendu, je m'échine à faire sans succès mirobolant). Qui suis-je à côté de Saint Augustin, qui nous dit "Sois calme et comprends, car tu te troubles et dans ta demeure intérieure tu atténues la lumière." Taisons-nous et agissons, paisiblement (encore une fois, je parle d'abord pour moi bien entendu.)


Cette année, que vais-je faire ?


J'ai longtemps hésité. Reprendre le travail ? Faire du bénévolat ? M'occuper exclusivement des enfants, de la maison, ce qui est déjà énorme en terme de charge de travail ?


Personnellement, c'est la première année que je qualifie de "stable" concernant ma famille: pas de grossesse, pas d'allaitement, pas de déménagement, pas de changement d'école ou de travail... La plus grande nouveauté cette année est sans doute la rentrée en petite section de notre deuxième enfant.


Je me suis donc posé la question. Que vais-je faire, moi ? Quels sont mes besoins et mes désirs ? Ceux de notre couple ? Ceux de notre famille ?





Je me souviens de ma belle-mère qui m'avait donné ce conseil. Non pas de faire, comme le recommandent beaucoup, un tableau avec les "plus" et les "moins" de chaque situation, mais de prendre autant de feuilles que de possibilités, de noter sur chaque feuille un cas de figure (par exemple, sur la première: je travaille, sur la seconde: je reste au foyer); et sur chaque feuille d'écrire ce que ce choix va m'apporter et ce à quoi je vais renoncer. Dans les deux cas, il y aura des avantages et des renoncements.


Voilà qui pourra peut-être aider celles qui sont en questionnement.


Mais peut-être que, toi qui me lis, tu n'as pas de choix particulier à faire ? Dans ce cas, es-tu prête à rechoisir ce que tu as choisi déjà il y a 1, 2, 3 ans ou plus ? Ce début d'année n'est-il pas l'occasion de faire un bilan et de se questionner sur notre aptitude au bonheur ? Je pense à cette chère amie qui m'a proposé que nous récitions une neuvaine à Claire de Castelbajac pour "retrouver notre joie d'être mères". Cela m'a touchée et me renouvelle profondément dans mon quotidien.


Voici quelques pistes pour se donner un petit coup de boost, un petit remontant, en ce début d'année. Pour ne pas subir.


- L'idée de la neuvaine pour retrouver la joie est vraiment belle. L'avantage d'une neuvaine, c'est qu'on peut choisir son interlocuteur... Alors à vos recherches !


- Le parcours de Marie Bancel sur la gratitude permet de démarrer l'année sur une note plus que positive. Quel plus bel exercice que celui de la gratitude après l'été et avant l'hiver ? Pour retrouver son parcours, aller sur son site: www.admireetfaistiennes.com ou sur sa page instagram du même nom.


- Le village des fabuleuses au foyer, et plus généralement tout ce que propose Hélène Bonhomme, à retrouver sur www.fabuleusesaufoyer.com ! Un bravo particulier à leurs BD, fraîches, déculpabilisantes, qui nous font nous sentir moins seule.


- Lettre aux Mamans, de Bénédicte Delelis.


- Carnet aux trésors d'une maman en or, pensé par votre servante ici présente.


N'hésitez-pas à partager ce post autour de vous s'il vous aide. N'hésitez pas non plus à nous écrire pour nous raconter votre expérience ! Enfin, taguez-nous sur les réseaux sociaux pour que nous nous réjouissions avec vous de vos petits et grands pas !


Belle rentrée,


Agnès T, et l'équipe du Secret de Marie




Sur le blog, retrouvez :


Un petit guide pour faire un bilan et choisir des objectifs :


Des pistes pour se fixer des objectifs clairs et déterminer des moyens précis :


Le témoignage de Marie, fondatrice de "Mission Douceur" :


Une présentation du carnet aux trésors d'une maman en or (et autres carnets) :



Comments


bottom of page