top of page

À toi, l’amie attentive : accompagner une amie en espérance d'enfants

Une femme s'appuie sur l'épaule d'une amie

« On mesure toujours l’amitié à la manière dont elle se manifeste par mauvais temps. »


Cette phrase, attribuée à Winston Churchill, est l’objet de cet article. Beaucoup d’amies m’ont posé une question, lorsque les mois continuaient à se succéder sans l’arrivée d’un bébé, et qu'elles prenaient conscience de ma situation. Cette question était : comment puis-je t’aider ? 


Bien souvent, au moment de répondre, un blanc s’est fait dans mon esprit : « Aucune idée, il n'y a rien à faire, vraiment ». Ou encore, plus juste : « En étant simplement là. »


Cependant, je me suis vite rendue compte que, si bien sûr la présence de l’amie en ces temps d’épreuve compte plus que tout, d’autres petites attentions sont possibles. Cet article est d’ailleurs inspiré par la présence exceptionnelle de mes amies en ce temps d’épreuve !


Personnes s'échangeant un cadeau

Voici donc quelques petites idées, de femme à femme, pour accompagner une amie en espérance d’enfants : 


  • Demander régulièrement des nouvelles, sans forcément questionner sur l’attente. Un simple « comment vas-tu de ton côté ? » laisse une grande liberté de réponse. Accepter aussi de parler de tout et de rien, juste pour se changer les idées !

  • Ne pas donner d’avis non sollicité : votre amie est sûrement déjà bien suivie médicalement, si elle a besoin d’idées pour l’aider dans son parcours, elle vous posera elle-même la question !

  • Témoigner votre affection par des attentions concrètes : un livre qui vous a touchée, un bijou fantaisie, des douceurs, des tisanes relaxantes, du chocolat noir, du miel, un bon cadeau pour un soin, des cosmétiques (en faisant attention à la composition)… Si vous êtes un groupe d’amies, n’hésitez pas à lui faire un cadeau commun de temps en temps pour témoigner votre soutien !

  • Penser à la fête des mères : jour difficile entre tous, tombant un dimanche, où si souvent nos bons prêtres vont bénir spécifiquement les mamans, et le cœur des femmes en espérance d'enfants se brise un petit peu plus. Envoyer un petit message, un appel, une petite attention ce jour-là sera particulièrement apprécié :)

  • Pour annoncer une grossesse : le faire par message, ou par lettre ! Cela laisse le temps de réagir, d’accueillir l’annonce, et de faire la part des choses dans la multitude d’émotions qui se jouent. S’il vous plaît, pas de téléphone, encore moins de face à face ! Votre amie se réjouit vraiment pour vous, mais la peine pour elle-même peut être trop lourde à porter.

  • Éviter les surprises : dîner, baptême, soirées… prévenez-la si vous invitez des femmes enceintes ou des couples avec enfants. Cela permet de se préparer et de répondre en conscience à l’invitation. Une femme avertie en vaut deux !

  • Si vous avez des enfants, proposer régulièrement de se voir sans eux. Certaines fois votre amie aura envie de pouponner, et alors elle aura la liberté de vous proposer de venir avec eux ! Mais il est important de conserver un espace neutre, où vous pouvez être juste amies, comme avant ! Pour autant... continuer à lui parler de vos enfants (avec délicatesse bien sûr) : elle en a besoin pour sentir que rien ne change !

Une jeune femme embrasse un bébé

  • Se rendre présente lors d’examens ou d’interventions chirurgicales : proposer de l’aide, de préparer un repas, de venir chercher votre amie à la clinique, de l’accompagner à ce rendez-vous qui l’inquiète, surtout si son mari n’est pas disponible ce jour-là.

  • Identifier les signaux faibles : un appel manqué à un moment incongru, pas de nouvelles pendant un temps plus long que d’habitude… essayez de faire attention à ces signes que, probablement, le moral est moins haut en ce moment, et montrez que vous êtes là, si besoin. 


Plusieurs mains qui se tiennent les unes les autres

Voilà pour une liste pêle-mêle d’idées, inspirée d’amitiés précieuses autour de moi, et pour lesquelles je suis infiniment reconnaissante. Surtout, chaque amitié s’adapte, vous seule connaissez votre amie pour savoir quelle attention lui parlera le plus. Le but de cet article est aussi que chaque femme puisse se sentir libre de partager ces mots aux plus attentives de ses amies !


Et vous, quelles attentions ont pu vous accompagner dans votre chemin d’espérance d’enfants ? Quelle amitié s’est révélée par temps orageux pour vous aider à danser sous la pluie ? 


1 Comment


Un infini merci pour cet article tellement précieux !

Like
bottom of page