S'habiller : pour qui, pourquoi, comment ? (2/2)

Dans ma dernière chronique, je réfléchissais avec vous au sens du vêtement. Pour qui je m'habille, pourquoi ? Nous avons vu l'importance d'un vêtement vrai (qui traduit fidèlement ce que nous sommes : un homme ou une femme), bon (décent, qui nous porte, ainsi que ceux qui nous entourent, à la chasteté et à l'humilité) et beau (élégant, harmonieux, qui nous met en valeur et élève le prochain). Mais, concrètement, comment mettre cela en pratique ? Comment trouver des vêtements qui nous permettent de "cocher" toutes ces cases ? C'est ce que nous allons voir aujourd'hui. Chacune peut évidemment interpréter comme elle le souhaite ces trois mots : vrai, bon, beau. Chacune est plus ou moins réceptive aux différentes modes et à l'influence du monde qui nous entoure. Chacune est plus ou moins intéressée par ces sujets, et en saisit, ou pas, l'importance et l'enjeu. Chacune a sa propre échelle de pudeur (à ne pas confondre avec la décence qui, elle, est objective et ne change pas) qui la fera se sentir plus ou moins à l'aise dans tel ou tel vêtement. Chacune, enfin, aura une perception de son corps plus ou moins objective qui l'aidera, ou non, à se regarder en face dans un miroir. Quel que soit votre ressenti ou votre situation, je vous encourage toutefois à réfléchir sincèrement à tous ces sujets et à ne pas les balayer du revers de la main :-)


Loin de moi l'idée de vouloir vous donner une recette magique pour trouver des vêtements dignes de ce nom. Je vais plutôt essayer de vous donner des pistes de réflexion, et vous encourager à intérioriser tous ces principes pour les faire vôtres, si toutefois vous le souhaitez. Chacune est libre d'avancer à son rythme et de faire son propre cheminement. Pour ma part, tout n'est pas venu d'un coup, et même après 4 années passées à réfléchir à tous ces sujets, je découvre et approfondis encore certaines choses aujourd'hui.


Crédit photo : Merrick White.


Tout d'abord, nous avions vu que nous devions porter un vêtement vrai, c'est-à-dire un vêtement qui reflète notre nature, notre identité. Qui aurait l'idée saugrenue un matin d'enfiler un uniforme de pompier si, en réalité, elle était vendeuse dans un magasin de prêt-à-porter ? On vous prendrait, à tort, pour un pompier, et cela prêterait à confusion, bien entendu. Nous pouvons reprendre ce parallèle et nous demander qui aurait l'idée saugrenue de ne pas s'habiller comme ce qu'elle est : une fille de Dieu. Une princesse, la fille du Roi des Rois. Monseigneur Tihamér Toth disait ceci : "Si tu es fille de Dieu, tu dois vivre, parler, penser, agir comme Dieu veut et non pas comme te le suggèrent les passions, les instincts ou le monde". Et cela doit effectivement être notre ligne de conduite. De plus, nous devons, à travers notre habillement, montrer que nous sommes des femmes, et être réellement féminines. Quoi de mieux, pour cela, que de porter des jupes et des robes, vêtements féminins par excellence ? Je vous en avais d'ailleurs parlé dans cet article. La féminité passe également par la coiffure, les accessoires, l'attitude et bien d'autres choses, mais nos vêtements doivent aussi la manifester clairement. Que penser d'une femme qui serait sans cesse négligée, décoiffée, en survêtement sale, ou chemise trouée ? Bien entendu, cela ne détermine pas notre niveau de foi ou de piété, et fort heureusement. Et, d'ailleurs, nous ne pouvons ni devons juger quelqu'un sur les apparences. Toutefois, comme le disait Saint François de Sales, "La propreté extérieure est en quelque sorte le reflet de l'honnêteté de l'âme. (...) Soyez propre : qu'il n'y ait rien sur vous de traînant et de mal agencé. C'est un mépris de ceux avec lesquels on converse, d'aller entre eux en habit désagréable ; mais gardez-vous bien des afféteries, vanités, curiosités et fôlatreries. Tenez-vous toujours, tant qu'il vous sera possible, du côté de la simplicité et modestie qui est sans doute le plus grand ornement de la beauté".


Crédit photo : Courtney Toliver.


Ensuite, nos vêtements devraient être bons, c'est-à-dire nous porter au Bien, ainsi que les personnes que nous allons côtoyer. Il s'agit donc de faire particulièrement attention à notre décence, et de laisser pour l'intimité ce qui fait partie de notre intimité. Les vêtements moulants, transparents, très décolletés ou courts ont-ils vraiment une place dans nos placards ? Car ces habits pourraient pousser les autres à nous considérer comme un corps seulement, et non comme un corps et une âme unifiés. Ils peuvent également porter autrui à se focaliser sur certaines parties de notre corps, et à nous sexualiser ou nous réduire à de simples objets de jouissance. Tout ceci entrave non seulement notre propre liberté, mais aussi celle d'autrui. De plus, vous n'êtes pas sans avoir que la lutte pour la chasteté est beaucoup plus difficile pour les hommes que pour les femmes. S'ils doivent bien sûr apprendre à combattre ces passions et à éduquer leur regard, nous pouvons avoir la charité de les aider dans ce combat, en veillant notamment à la décence de nos tenues.

Dessins réalisés par la talentueuse Alix Tertrais, tous droits réservés.


Enfin, nos vêtements doivent être beaux. C'est peut-être la partie qui semblera la plus évidente à la plupart des femmes, et complètement superficielle ou inutile pour une minorité. En effet, pour certaines il faudrait presque cultiver une apparence laide et insipide afin de plaire à Dieu et de rester humble. Détrompez-vous : "La beauté sauvera le monde" disait Dostoïevski. Je vous parle d'ailleurs dans cet article de l'importance de la beauté. Mais comment s'habiller joliment et mettre sa silhouette en valeur ? Commencez par déterminer votre type de morphologie : A, 8, X, V, H ou O. Vous trouverez dans cet article toutes les explications pour trouver quelle est votre silhouette et comment vous habiller en fonction de celle-ci. Essayez ensuite de trouver les couleurs qui vous mettent en valeur. Vous trouverez plus d'informations à ce sujet ici. Il est aussi important de bien choisir vos vêtements, selon leur qualité et le tombé de leurs tissus. Parfois, il vaut mieux acheter moins, mais mieux. Enfin, vous pouvez chercher à déterminer le style qui vous est propre. je vous en dis plus à la fin de cet article. C'est aussi cela, vivre sa foi chrétienne jusque dans le choix (éthique) de ses vêtements. Sur le blog Femme à part, vous trouverez des centaines de conseils, pour bien vous habiller en toutes circonstances, selon vos goûts et selon votre silhouette. Cela vous permettra de vous sentir à l'aise dans vos vêtements, de vous trouver jolie et d'avoir confiance en vous  si ce n'était pas déjà le cas !


Vous l'aurez compris, je l'espère, il ne s'agit pas de se cacher, encore moins de s'enlaidir, mais plutôt de se mettre en valeur de façon chrétienne et féminine. Le Bon Dieu nous a donné un certain nombre de dons et de grâces, sachons les utiliser à bon escient et faisons-Lui honneur. Cela peut demander du courage de faire un tri dans sa garde-robe et de reconnaître que telle ou telle pièce n'étaient peut être pas les meilleurs achats que nous ayons faits, que ce soit en terme d'esthétisme ou de décence. Il est parfois difficile de se séparer de choses qui nous plaisent (et dans lesquels nous avons investi de l'argent), et que nous prenons plaisir à porter. Cela peut être aussi difficile de cesser de se négliger, se"forcer" à prendre soin de soi, se faire belle, faire attention à sa tenue. Pourtant, c'est la seule façon de vivre notre foi de façon cohérente dans tous les aspects de notre vie. Hauts les cœurs, et bon courage !

REJOIGNEZ NOTRE LISTE D'ABONNÉS

© 2020 créé par Le Secret de Marie

  • Facebook - Gris Cercle
  • Instagram
  • Facebook - Gris Cercle
  • Instagram