Prier Marie avec les litanies de Lorette

Le mois de mai est traditionnellement consacré tout particulièrement à la prière mariale. Je vous propose ici de méditer avec les litanies de Lorette, invocations répétitives très anciennes issues du sanctuaire de Lorette en Italie et adoptées en 1601 par le pape Clément VIII pour l’Église universelle.


La Vierge de Lorette, Raphaël (1509-1510, musée Condé, Chantilly). Domaine public


La Vierge de Lorette est proche, accessible, comme on la voit sur le très beau tableau de Raphaël représenté ci-dessus. Le saint pape Jean-Paul II, fervent disciple de la Vierge Marie, recommandait de terminer la prière du Rosaire par ces litanies : « La splendide prière des Litanies de Lorette, c’est le couronnement d’un chemin intérieur, qui a conduit le fidèle à un contact vivant avec le mystère du Christ et de sa Mère très sainte. » (Rosarium Virginis Mariae, 2002).


Saint Jean-Paul II. Le « M » de Marie figure sur son blason, sous la croix. Sa devise était « Totus tuus ego sum, Maria », « Je suis tout à toi, Marie ». Image : site du Vatican


Le texte égrène en effet toutes les qualités de la Vierge Marie, permettant de prolonger la méditation du grand mystère de l’Immaculée Conception : Sainte, Mère, Vierge, Avocate, Reine… Les différents titres se succèdent, les uns après les autres, nous mettant en présence de Celle qui nous porte de sa prière. C’est une liste sainte, nourrissante, apaisante, qui élève l’âme et nous habitue à la proximité des choses divines.


Les invocations de la fin sont particulièrement touchantes, car elles s’adressent vraiment aux plus pauvres d’entre nous : « Salut des malades », « Refuge des pécheurs », « Réconfort des migrants » (ajoutée par le pape François), « Consolatrice des affligés » … On sent cette tendresse immense de la Vierge Marie pour chacun de ceux qui font appel à elle. Comme des enfants pleins de confiance, nous nous mettons aux genoux de Marie qui nous présente son Fils.


La Madone des Pèlerins, dite Vierge de Lorette, Le Caravage (1604-1605, Rome). Domaine public


Certains titres utilisés peuvent paraître étonnants à nos oreilles contemporaines : « Trône de la Sagesse », « Rose mystique », « Vase spirituel » … Ces dénominations sont utilisées dès les premiers siècles par les Pères de l’Église, et trouvent leur source dans des traditions très anciennes, juives pour la plupart. Ces attributs mystiques sont inspirés par les livres poétiques de l’Ancien Testament (Cantique des Cantiques, Psaumes, Ecclésiaste, livre du Siracide, livre de la Sagesse), où ils sont attribués à l’Épouse ou la Maison de Dieu, Marie étant à la fois Vierge et Mère, source du Salut. Par exemple, Marie est le « Trône de la Sagesse », car elle tient le Christ sur ses genoux, lui qui est l’incarnation de la Sagesse divine.


Tous ces vocables nous permettent d’appréhender et approfondir la richesse de la vocation de la Vierge Marie, et par là celle de son Fils par le mystère de l’Incarnation. Ils sont souvent représentés concrètement pour faire écho à la méditation des fidèles, comme sur les vitraux ci-dessous :


Litanies de la Vierge : Arche d’alliance, Vase spirituel, Etoile du matin, Siège de la sagesse, Tour de David. Vitraux de l’église d’Orbais-l’Abbaye (Marne). Par Vassil — Travail personnel, CC0


De très nombreuses interprétations musicales (plusieurs centaines !) ont été écrites pour accompagner la psalmodie des litanies de Lorette, mais ma préférée reste le chant grégorien. La douce mélodie accompagne si bien les paroles latines, on est bercé de ces invocations et élevé presque sans s’en rendre compte dans une prière naturelle et bienfaisante, comme une respiration.


Je vous propose également d'écouter la version de Mozart, composée en 1771. Elle est moins méditative mais d’une grande beauté. La première invocation, « Sancta Maria, ora pro nobis », enjouée, entame la longue liste (à 1:43 sur l'enregistrement proposé ci-dessous). Les effets variés, faisant alterner les solistes et le chœur, permettent de souligner la diversité des titres dont la Vierge Marie est couronnée. Le génie du compositeur est vraiment au service de la gloire de la Vierge Marie !


Ainsi, par ces litanies, la tradition de l’Église nous offre un moyen d’enrichir et de diversifier notre prière, par une contemplation renouvelée de la Vierge Marie. Quand les mots nous manquent, c’est une source précieuse pour notre vie intérieure. Pourquoi ne pas choisir un de ces vocables, qui nous aura particulièrement touché, pour prier Marie pendant ce mois de mai ?

 

Voici le texte complet des litanies de Lorette, en latin et français :

Kyrie eleison.

Christe eleison.

Kyrie eleison.

Christe audi nos.

Christe exaudi nos.

Pater de cœlis Deus,

miserere nobis.

Fili redemptor mundi Deus,

miserere nobis.

Spiritus Sancte Deus,

miserere nobis.

Sancta Trinitas unus Deus,

miserere nobis.

Seigneur, prends pitié.

Ô Christ, prends pitié.

Seigneur, prends pitié.

Ô Christ, écoute-nous.

Ô Christ, exauce-nous.

Père du Ciel, toi qui es Dieu, aie pitié de nous.

Fils, Rédempteur du monde, toi qui es Dieu, aie pitié de nous.

Esprit Saint, toi qui es Dieu, aie pitié de nous.

Trinité sainte, toi qui es un seul Dieu,

aie pitié de nous.


Sancta Maria, ora pro nobis.

Sancta Dei Genitrix,

Sancta Virgo Virginum,

Sainte Marie, prie pour nous.

Sainte Mère de Dieu,

Sainte Vierge des vierges,

Mater Christi,

Mater Ecclesiæ,

Mater misericordiæ,

Mater Divinæ Gratiæ,

Mater spei,

Mère du Christ,

Mère de l'Église,

Mère de Miséricorde,

Mère de la grâce divine,

Mère de l'Espérance,

​Mater purissima,

Mater castissima,

Mater inviolata,

Mater intemerata,

Mère très pure,

Mère très chaste,

Mère toujours vierge,

Mère sans taches,

​Mater amabilis,

Mater admirabilis,

Mater boni consilii,

Mater Creatoris,

Mater Salvatoris,

Mère très aimable,

Mère admirable,

Mère du bon conseil,

Mère du Créateur,

Mère du Sauveur,

​Virgo prudentissima,

Virgo veneranda,

Virgo prædicanda,

Virgo potens,

Virgo clemens,

Virgo fidelis,

Vierge très prudente,

Vierge digne d'honneur,

Vierge digne de louange,

Vierge puissante,

Vierge clémente,

Vierge fidèle,

​Speculum justitiæ,

Sedes sapientiæ,

Causa nostræ lætitiæ,

Vas spirituale,

Vas honorabile,

Vas insigne devotionis,

Miroir de la sainteté divine,

Siège de la Sagesse,

Cause de notre joie,

Temple de l'Esprit Saint,

Tabernacle de la gloire éternelle,

Demeure toute consacrée à Dieu,

​Rosa mystica,

Turris Davidica,

Turris eburnea,

Domus aurea,

Fœderis arca,

Janua cœli,

Stella matutina,

Rose mystique,

Tour de David,

Tour d'ivoire,

Maison d'or,

Arche d'alliance,

Porte du ciel,

Étoile du matin,

​Salus infirmorum,

Refugium peccatorum,

Solacium migrantium,

Consolatrix afflictorum,

Auxilium christianorum,

Salut des malades,

Refuge des pécheurs,

Réconfort des Migrants,

Consolatrice des affligés,

Secours des chrétiens,

Regina Angelorum,

Regina Patriarcharum,

Regina Prophetarum,

Regina Apostolorum,

Regina Martyrum,

Regina Confessorum,

Regina Virginum,

Regina Sanctorum omnium,

Regina sine labe originali concepta, Regina in cælum assumpta,

Regina Sacratissimi Rosarii,

Regina familiae,

Regina pacis,

Reine des Anges,

Reine des Patriarches,

Reine des Prophètes,

Reine des Apôtres,

Reine des Martyrs,

Reine des Confesseurs,

Reine des Vierges,

Reine de tous les Saints,

Reine conçue sans le péché originel,

Reine élevée au ciel,

Reine du Saint Rosaire,

Reine de la famille,

Reine de la paix.

Agnus Dei qui tollis peccata mundi,

parce nobis, Domine.

Agnus Dei qui tollis peccata mundi,

exaudi nos, Domine.

Agnus Dei qui tollis peccata mundi,

miserere nobis.

Agneau de Dieu, qui enlèves le péché du monde, pardonne-nous, Seigneur.

Agneau de Dieu, qui enlèves le péché du monde, écoute-nous, Seigneur.

Agneau de Dieu, qui enlèves le péché du monde, aie pitié de nous, Seigneur.

V/ Ora pro nobis, sancta Dei Genitrix.

R/ Ut digni efficiamur promissionibus Christi.

V/ Prie pour nous, Sainte Mère de Dieu,

R/ Afin que nous devenions dignes des promesses du Christ.

Prions. Accorde à tes fidèles, Seigneur notre Dieu, de bénéficier de la santé de l'âme et du corps, par la glorieuse intercession de la bienheureuse Marie toujours vierge, délivre-nous des tristesse du temps présent et conduis-nous au bonheur éternel, Par Jésus, le Christ, notre Seigneur. Amen.