Pour du linge plus blanc que neige

Ou pourquoi est-ce l’été, le moment le plus efficace, pour laver et re-laver tout son linge blanc… ?





Avec l’été jaillit parfois (1) un grand allié des lavandières (2) : le soleil ! Voici aujourd’hui quelques astuces pour blanchir le linge (constitué de tissu non délicat : coton, synthétique, lin…), en s’appuyant éventuellement sur l’astre du jour.


Notes :

1 – Parfois : Cela dépend, je l’avoue, des régions, et des circonstances météorologiques !

2 – Lavandières : femme qui lave le linge. Pourquoi choisir ce mot littéraire si peu usité ? Pour briller par quelconque érudition ? Non !! Mais je ne sais pas, pour celles d’entre vous qui un jour sont devenues mamans, n’avez-vous pas expérimenté que du jour au lendemain, vous devenez, en même temps que mère, laveuse à temps plein ? Aussi, pour apprivoiser ce nouveau métier un peu imposé, ai-je apprécié, pour ma part, trouver un mot un peu poétique qui colore la réalité sinon on ne peut plus triviale… ! (Mais bien sûr, ces astuces pour blanchir le linge s’appliquent en toutes circonstances, et non uniquement chez les laveuses mamans.)



D’abord, essayer (3) d’éliminer les taches :

Les taches sont les pires ennemies des amoureuses du linge immaculé. A la machine à laver, ou ensuite sous l’action du fer à repasser, la chaleur les fixe. C’est donc en amont qu’il faut agir ! Et, de préférence, à l’eau froide.


Avec du bicarbonate de soude : mélanger dans une tasse d’eau deux cuillères à soupe de bicarbonate de soude (utiliser de l’eau chaude pour favoriser la dissolution, et laisser refroidir). Imprégner un chiffon propre avec le mélange, puis frotter la tache énergiquement. Laisser agir, puis rincer. Le bicarbonate est également connu pour atténuer les mauvaises odeurs du linge (on peut laisser le linge malodorant y tremper).


Pour les taches qui persistent, utiliser le savon de Marseille (4). Sur du coton, du synthétique ou du lin, frotter le savon sur la tache ciblée, puis laisser agir avant de rincer à l’eau. Renouveler l'opération si la tache est toujours là. 


Notes :

3 – essayer : eh oui, cela ne fonctionne pas à tous les coups, malheureusement… Parfois, on frotte, on frotte, rien ne disparaît. Parfois aussi, on est surpris du résultat, de l’efficacité de certains gestes, et surtout de l’œuvre du temps ! Laisser tremper le linge dans l’eau froide mélangée au savon de Marseille peut paraître du temps perdu, mais cela s’avère aussi parfois un gain étonnant d’efficacité !!

4 – savon de Marseille : non pas du savon de Marseille pour se laver le corps, mais du savon de Marseille que l'on trouve en magasin, au rayon des lessives.



Après, seulement après, laver le linge en machine, en respectant les indications des étiquettes fixées sur les vêtements ou le linge de maison.



A partir de là, ma recette de lavandière :

Pour ma part, avant de laver en machine les vêtements souillés de taches organiques (sang, café, thé, chocolat, graisses, selles de bébé, urine, sueur, etc.), je frotte énergiquement au savon de Marseille et à l’eau froide ; je laisse tremper ce linge dans l’eau savonneuse une nuit, voire deux (5). Au besoin, et sur des tissus vraiment solides, je frotte à l’aide d’une brosse à ongles ; je nettoie ainsi les cols de chemises blanches, notamment.


Note :

5 – une nuit, voire deux (mais pas beaucoup plus, sinon le linge risque de s’abîmer) : en réalité, je le frotte et le mets à tremper en fin de journée (vous saurez tout !), et je le mets à la machine lorsque j’ai suffisamment de linge sale pour remplir le tambour, ce qui peut n’arriver que deux (ou trois…) nuits plus tard…



Essayer (3) de blanchir le linge :

S’il s’agit de linge blanc, je laisse de nouveau tremper le linge 12 heures minimum dans une bassine où je mélange deux cuillerées à soupe de percarbonate de soude dans de l’eau très chaude, cette fois-ci (après le bain froid au savon de Marseille). Le percarbonate blanchit le linge.


Si je ne lave que du linge blanc en machine, je verse une ou deux cuillerées à soupe de percarbonate avec la lessive, dans le compartiment de la machine.


Dès la sortie de la machine, je laisse sécher le linge blanc bien étalé, au soleil.





J’ai remarqué que des taches persistantes malgré toutes les actions antérieures pouvaient disparaître en séchant ainsi naturellement au soleil. Qui ne tente rien n’a rien ! Et parfois, on observe de merveilleux résultats !!


On peut également laisser le linge blanc étalé sous la lune, qui fait disparaître les couleurs (6), et donc blanchit le linge.


Note :

6 – disparaître les couleurs : la lune et le soleil faisant disparaître les couleurs, attention à ne pas laisser le linge de couleur trop longtemps sous leur action…



A noter que, en machine, le linge blanc grisaillera très certainement, au contact du linge de couleur. Pour garder la blancheur, dans le temps, il suffit d’éviter de mélanger linge blanc et linge coloré, en machine.


Pour dégriser du linge blanc, on peut laisser tremper le linge dans une bassine remplie d'un mélange de jus de citron, de bicarbonate et d'eau ; on peut également verser du jus de citron dans le bac de lessive de la machine. Le citron, particulièrement acide, redonnera peut-être (7) de l’éclat au linge.


Note :

7 – peut-être : je n’ai pas essayé…



Petit aparté pour blanchir le linge utilisé par Bébé :

En général, comment Bébé salit-il ses vêtements (8) ou le linge de toilette ?

Il régurgite et rejette du lait sur ses vêtements. Ou bien il bave. Ou bien sa couche déborde (9).


Attention alors, car on ne le voit pas forcément de prime abord : la salive ou le lait rejeté par la bouche peut ne laisser que très peu de traces. Il arrive que la lavandière pressée soit tentée de mettre le vêtement dans la machine, sans soin supplémentaire (10). Et quelques mois ou quelques années plus tard, quand Maman ouvrira sa caisse de vêtements de nourrisson, elle risque de retrouver le linge auréolé de traces. Car les rejets, acides, auront marqué le linge…


Morale de cette histoire : si Bébé a régurgité, il vaut mieux frotter et laisser tremper, même du linge apparemment non taché…


Notes :

8 – ses vêtements : ou ceux de son papa-chéri, de sa maman-chérie, de son parrain(-chéri), sa marraine, ses grands-parents, ses oncles et tantes, ses cousins, ceux des amis de ses parents, ou encore ceux de la baby-sitter chérie, etc. !

9 – déborde : de partout de préférence… ! Et si Bébé est allaité au sein maternel exclusivement, c’est bien jaune, mais surtout liquide, et donc susceptible de fuir effectivement de partout !!

10 – sans soin supplémentaire : entendez sans frotter au savon de Marseille, ni laisser tremper 1, 2 ou 3 x 24h



Bel été aux lavandières ! Et pour résumer :

1. Bain au savon de Marseille ; 2. Bain au percarbonate ; 3. Bain en machine ; 4. Bain de soleil.

N’oubliez pas de laisser le linge taché bien à plat sous l’action du soleil !




REJOIGNEZ NOTRE LISTE D'ABONNÉS

© 2020 créé par Le Secret de Marie

  • Facebook - Gris Cercle
  • Instagram
  • Facebook - Gris Cercle
  • Instagram