L'Annonce à notre Mère du Ciel


Aujourd'hui, le 25 mars, l'Eglise se souvient du moment où l'Ange Gabriel est apparu à la Vierge Marie, pour Lui annoncer qu'Elle allait être la Mère du Sauveur. En ce jour, je vous propose donc un article au sujet de notre Mère du Ciel...


Vous avez dû entendre ces mots bien souvent. Et peut-être que vous vous demandez: et alors ? Eh alors, chacun de nous a une Mère au Ciel, la Mère la plus aimante, la plus parfaite, celle qui peut nous aider le plus.


Par ces quelques lignes, j’aimerais vous encourager dans notre relation avec la Vierge Marie et vous inviter à la confiance en Elle, car je suis sûre qu’Elle peut changer beaucoup de choses dans vos vies et vous combler de grâces, comme Elle l’a fait pour moi ! J’espère que les citations que j’ai indiquées pourront vous toucher et vous aider.


Crédit photo : Gabrielle Neuville

Dieu est notre Père et Il nous a fait – parmi tant d’autres – un cadeau immense : Il nous a donné la Mère la plus parfaite. La Vierge Marie, Immaculée, sans l’ombre d’une tache, avec une âme, un cœur et un corps de toute beauté, sans péché, sans limites. Pas vraiment comme nous, quoi ! Raison de plus pour se tourner vers Elle.


Crédit photo : Gabrielle Neuville

C’est vraiment notre Mère, ce n’est pas un conte pour enfants ou une jolie histoire pour nous aider à nous endormir ou à être moins stressé ou angoissé…


Elle veille sur nous, intercède pour nos besoins, nos intentions. Elle obtient pour nous l’aide de Dieu : la grâce, dont nous avons tant besoin pour avancer et agir comme Dieu le souhaite.


La dévotion envers Notre Dame est importante dans notre vie de Foi, de prière, bref, notre vie de chrétien ! Dieu est toujours touché que nous demandions à sa Mère ce dont nous avons besoin. On doit être très proche de la Sainte Vierge et toujours plus proche : l’aimer de toute notre cœur, l’aimer en tant que Mère de Dieu et notre Mère. Aussi en tant que Mère de l’Eglise et Mère de chacun. Elle a de quoi faire !


Crédit photo : Gabrielle Neuville

Nous avons souvent parlé de la Sainteté, et même, dans chaque article. Parce que le Ciel, c’est le but de notre vie ! Ce fameux #TousversleCiel que j’utilise régulièrement, ce n’est pas pour faire joli ou créer un vernis spirituel. C’est vraiment pour que l’on s’en imprègne (et moi la première), jour après jour.


Et ce chemin vers la Sainteté passe par un grand Amour de Dieu. C’est la Vierge Marie qui Lui a appris à marcher, à manger, à lire, à prier sûrement, lorsqu’il était enfant. Notre Dieu, trois fois Saint, tout Puissant et Créateur de toutes choses a grandi main dans la main de la Vierge Marie. C’est encourageant pour nous, non ? Qui, mieux qu’Elle, pourrait nous apprendre à prendre soin de son Fils et à L’aimer de tout notre cœur ?


Terminons avec ces quelques lignes de notre cher Benoît XVI, puis... en avant !


Crédit photo : Gabrielle Neuville

Benoît XVI, le 3 mai 2008.

« Quand on récite le chapelet, on revit les moments importants et significatifs de l'histoire du salut ; on parcourt de nouveau les différentes étapes de la mission du Christ. Avec Marie, on tourne son cœur vers le mystère de Jésus. On place Jésus au cœur de notre vie, de notre temps, de nos villes, à travers la contemplation et la méditation de ses saints mystères de joie, de lumière, de douleur et de gloire...

Que Marie nous aide à accueillir en nous la grâce qui émane de ses mystères, afin qu'à travers nous, Elle puisse "irriguer" la société, à partir de nos relations au quotidien, et la purifier de si nombreuses forces négatives en l'ouvrant à la nouveauté de Dieu.


Le rosaire, quand il est prié de manière authentique, non d'une manière mécanique et superficielle, mais profonde, apporte en effet la paix et la réconciliation. Il contient en lui-même la puissance qui guérit du très Saint Nom de Jésus, invoqué avec foi et amour au centre de chaque Ave Maria. »