C'est décidé, je passe au savon !


Multiplication de bouteilles en plastique, présence de perturbateurs endocriniens ou encore problèmes de peau : merci les gels douche ! Voici trois raisons pour changer d’habitude et se tourner vers les savons à froid ! Quelques informations pour opérer cette transition en douceur.


Les perturbateurs endocriniens, kesako ?


Notre système endocrinien est constitué d’un ensemble de glandes (pancréas, hypotalamus et hypophyse, glandes surrénales ; ovaires et thyroïde pour la femme, testicules pour l’homme) qui produisent des hormones. Ces hormones sont de vraies messagères. Elles régulent de nombreuses fonctions essentielles de notre organisme (reproduction, régulation de la glycémie, développement du fœtus…)


Or, dans notre environnement direct (air, alimentation, produits et ustensiles que nous utilisons), des substances viennent interférer dans ce système si bien ficelé et le perturbent, pouvant entraîner des effets plus ou moins graves.


L’OMS définit les perturbateurs endocriniens ainsi :


« Un perturbateur endocrinien est une substance ou un mélange exogène (étranger à l’organisme) qui modifie les fonctions du système endocrinien et provoque des effets néfastes sur la santé d’un organisme intact ou de ses descendants. »


Ils peuvent être d’origine naturelle (dans l’air, dans certains aliments) ou de synthèse. Dans ce cas, ils sont incorporés à des produits que nous utilisons tous les jours, ceux qui nous intéressent ici étant les cosmétiques. Peu importe la gamme (premier prix ou luxe) : on décèle par exemple de graves perturbateurs endocriniens dans certains produits de maquillage Dior…


Trois raisons de se tourner vers le savon à froid


1. Ils contiennent purement et simplement trois ingrédients en tout et pour tout : de l’huile végétale, de la soude (pour que la saponification puisse avoir lieu) et… de l’eau !

2. Bien choisis, ils respectent l’organisme et la peau, sans la tirailler et en la nourrissant.

3. Ils sont généralement moins emballés puisqu’ils sont solides et n’ont pas besoin de contenant : un gros plus la planète Terre !


Pourquoi la saponification à froid ?


En ne chauffant pas la pâte à savon, cette technique conserve les propriétés des huiles végétales utilisées et elle permet d’introduire d’autres ingrédients comme du miel, du lait ou des huiles essentielles.




Quels critères pour choisir mon savon ?


Il a été fabriqué à froid ;

Il est surgras (propriété nourrissante du savon) ;

Il est biologique ;

Il ne contient pas d’ingrédients issus de la pétrochimie.


Si vous souhaitez acheter votre premier savon à froid en le choisissant en fonction de votre peau ou de l’effet que vous recherchez, vous pouvez aller fouiller dans les magasins bio ou de vrac près de chez vous (ils auront l'avantage de faire marcher les artisans locaux), mais également sur internet en tapant « savon artisanal saponifié à froid ». Il existe aujourd’hui un nombre incalculable de savonneries dont les sites en ligne regorgent d’indications sur leurs produits. Vous trouverez aisément le savon qui vous convient. Et miracle : ce savon pourra vous servir des pieds à la tête (oui, le visage aussi ! Adieu lotions et crèmes pleines de cochonneries !) et probablement pour toute la famille. Pour un savon de taille moyenne, comptez entre 6€ et 8€.





Quelques idées de marques à découvrir:



Sorène: cosmétiques bio à base de lait de chèvre;

Comme avant: produits naturels et artisanaux fabriqués à Marseille;

Manamani: objets lavables et cosmétiques solides;

Comptoir des Huiles: huiles végétales et savons à froid;

...

à vous de compléter la liste !


4 commentaires

REJOIGNEZ NOTRE LISTE D'ABONNÉS

© 2020 créé par Le Secret de Marie

  • Facebook - Gris Cercle
  • Instagram
  • Facebook - Gris Cercle
  • Instagram