Donnez-moi des cheveux longs!


Donnez-moi des cheveux longs et en bonne santé, par pitié!

Vous aussi, vous rêvez d'une chevelure épaisse et brillante? De matière, de santé, de force et d'éclat ?

Mmmh, ça peut être une gageure. Surtout après une grossesse, lorsque c'est l'hécatombe, puis que les cheveux repoussent comme bon leur semble. Autant vous dire que pour ma part, maman de deux petits garçons, j'ai une bonne tête d'épouvantail ébouriffé. Et puis, je n'ai plus le temps, comme lorsque j'étais étudiante, de faire des masques et macérats en tout genre pour les bichonner.  

Si donc il fallait cibler les actions pour activer la pousse des cheveux et favoriser un bon capital santé, que faudrait-il faire? Voici 3 petits conseils naturels d'une maman qui tente de garder ses cheveux jusqu'aux fesses, malgré le manque de temps et les aléas hormonaux qu'elle a pu traverser (et les enfants qui les lui arrachent quasi quotidiennement, accidentellement bien sûr).


1. Couper pour que ça pousse


Eh bien, pas de secret. Plus on coupe, plus ça pousse. L'idéal : couper quelques millimètres chaque mois ou quelques centimètres tous les 3 ou 4 mois.  

Cela fortifie le cheveux et stimule sa pousse. Pour ma part, je privilégie les bonnes coupes au printemps et en été. En effet, la chaleur est un facteur de croissance. Nos cheveux poussent plus vite durant les saisons chaudes, c'est donc le moment rêvé pour oser leur donner un bon coup de fraîcheur. Par ailleurs, on vit aussi au rythme de la Création, et lorsque la sève remonte dans les arbres et que la nature regorge de vitalité, il en va de même pour notre corps. C'est aussi pour cela que l'on a tendance à perdre davantage de cheveux à l'automne.

2. Une cure de levure de bière


La levure de bière est excellente pour la santé! Elle est bonne pour la peau, les ongles et les cheveux. Elle est également un excellent antioxydant, immunostimulant, antibactérien ou encore probiotique. Bref, une panacée!

Riche en acides aminés, en minéraux et en vitamines (notamment en vitamines B, nécessaires à la synthèse de la kératine, composant principal de la fibre capillaire), la levure de bière nourrit le cheveu, stimule sa pousse, le fortifie et prévient sa chute.


Pour faire une cure, vous pouvez choisir de la levure de bière en paillettes (la Gerblé est parfaite à cet effet) à saupoudrer par exemple sur vos soupes ou salades. Ou alors la prendre en comprimés ou en gélules. Vous en trouverez aisément en magasin bio.

Pour celle en flocons, je prends 2-3 cuillères par jour. Pour celle en comprimés ou gélules, référez-vous à la posologie figurant sur la boîte, qui peut varier d'un flacon à l'autre. Une bonne cure dure entre 1 et 3 mois. Vous pouvez en faire une à deux par an 

Vous boosterez ainsi la croissance de votre masse capillaire et augmenterez le capital santé de vos cheveux.  


3. Un masque à l'huile de ricin

Ah l'huile miracle ! Il s'agit d'une huile végétale millénaire aux vertus innombrables, aussi bien curatives que cosmétiques.

En application sur la peau, elle aidera au traitement de l'acné, des tâches de vieillesses, des ridules, des rides et des cicatrices. Riche en acide gras et en vitamine E, elle stimule la production de collagène dans notre corps. Appliquée en masque sur la chevelure, des racines aux pointes, elle la régénère, la fortifie, la protège et aide sa pousse. 

En somme, une seconde panacée, à n'en pas douter !


Pour vous en procurer, vous en trouverez en pharmacie ou en vente sur internet. L'huile de ricin est très visqueuse, du coup, elle peut être difficile à étaler sur le cuir chevelu. C'est pour cela que l'on recommande en général de préparer un masque dans lequel on la mélange avec une autre huile, comme l'huile d'amande douce ou encore l'huile d'olive.

Pour ma part, j'opte souvent pour l'huile d'olive, car je sais que j'en ai toujours sous la main.


Voici comment je procède. Je mélange dans un bol :

  • 3 cuillères à soupe d'huile d'olive

  • 3 cuillères à soupe d'huile de ricin

Je répartis le masque sur le cuir chevelu et masse quelques minutes. En général, je rallonge ensuite ce qui peut me rester du masque pour l'appliquer sur les longueurs, en respectant les proportions 50% huile d'olive, 50% huile de ricin. Et j'ajoute souvent 2 cuillères à soupes de vinaigre de cidre de pomme, pour faire briller lesdites longueurs.

Puis je noue les cheveux en chignon. Si le masque dégouline un peu trop, j'emballe le tout dans une serviette. L'idéal est de laisser agir minimum une heure. Tout une nuit, c'est encore mieux. Pour ma part, je peine à tenir plus d'une heure, car il faut encore faire deux shampoings derrière. Mais c'est déjà suffisant pour voir des bienfaits.  


Ensuite, en effet, il vaut mieux procéder à deux shampoings consécutifs, pour s'assurer de bien tout enlever.

Vous pouvez faire ce masque une fois par semaine si vous avez la motivation et le temps (attention toutefois à la fréquence, plusieurs fois par semaine, cela pourrait graisser vos cheveux), ou une fois par mois, si comme moi, vous peinez à dégager du temps pour cela mais que vous voulez quand même soigner vos cheveux.


Le petit plus : vous pouvez étaler de l'huile de ricin sur vos sourcils et cils pour aider à les rendre plus fournis. Nettoyez soigneusement une ancienne brosse de mascara et utilisez-la pour appliquer l'huile.


***


Et voilà! Vous savez tout! En résumé, cheveux en bonne santé = cheveux qui poussent !

J'espère qu'avec ces trois petits conseils naturels, vous chouchouterez vos cheveux comme ils le méritent. Ils peuvent vite être agressés, par les teintures, le soleil ou encore le calcaire. Alors il faut les bichonner un peu pour conserver ou augmenter leur masse, pour leur conférer brillance et santé !


Partagez-nous en commentaire vos tips de soin et beauté capillaires!


Bon chouchoutage,


Agnès A

REJOIGNEZ NOTRE LISTE D'ABONNÉS

© 2020 créé par Le Secret de Marie

  • Facebook - Gris Cercle
  • Instagram
  • Facebook - Gris Cercle
  • Instagram