top of page

Foyer de femmes: des cercles de femmes pour rayonner de sa foi et de sa féminité

En 2017, Raphaëlle a fondé "Foyer de femmes". Son intuition: créer des lieux de rencontre et de ressourcement pour les femmes, tout état de vie confondus. L'idée est de se réunir une fois par mois, chez une animatrice faisant partie du foyer, pour vivre quelques heures non pas d'évasion, mais bel et bien d'ancrage, d'échange, et recharger ses batteries dans la perspective d'avancer.

Deux voix s'unissent pour nous parler des foyers. Ecoutons-les et laissons-nous interpeller.


Bonjour Raphaëlle, bonjour Lucie, pouvez-vous vous présenter en quelques phrases ?


Je suis Raphaëlle, j’ai 34 ans, j’habite à Paris. Mon métier chez Atelier Raphaëlle : j’accompagne les femmes à identifier les couleurs, matières, formes de vêtements qui révèlent leur beauté naturelle et leur personnalité. J’ai fondé Foyers de Femmes en 2017.


Je m’appelle Lucie, j’ai 31 ans. Je suis mariée depuis 6 ans et maman de bientôt 4 enfants. Diplômée infirmière, je suis cette année une formation en Éducation Affective Relationnelle et Sexuelle (EARS) pour intervenir dans les établissements scolaires. Aujourd’hui, je coordonne les Foyers avec Raphaëlle et j’anime mon Foyer d’Aix-en-Provence.


Lucie


Raphaëlle



Raphaëlle tu as été à l’initiative de « Foyers de femmes ». Quelle a été ton intuition pour que ce projet naisse ? En quoi consiste-t-il ? à qui s’adresse-t-il ?


J’ai fondé les Foyers à un moment où j’intégrais un cabinet de conseil en transformation. J’entrais dans un univers très tourné vers la performance, où je voyais peu de possibilités d’exprimer ma foi chrétienne, ma créativité, et une féminité toute en douceur. J’ai eu besoin de créer des espaces de ressourcement entre femmes, au milieu d’un quotidien chargé.


Lucie pourquoi as-tu rejoint Foyer de Femmes et pourquoi t'y es-tu investie par la suite ?


J’habitais à l’étranger lorsqu’une amie m’a parlé des Foyers qu’elle vivait à Paris. Je venais de construire et d’animer des journées de ressourcement pour les mamans et j’ai tout de suite été très attirée par la proposition des Foyers. C’est le temps de créativité qui m’a d’abord particulièrement interpellée et séduite. J’ai donc contacté les fondatrices à mon retour en France pour ouvrir un Foyer dans ma ville et elles m’ont très vite fait confiance.



Quels sont les « axes importants » d’un foyer de femme ?


L: Dans cet espace, il y a 3 temps : un temps d’intériorité par la relecture du mois écoulé, un temps de croissance par la lecture d’un texte et la réflexion sur des questions qui lui sont liées, un temps d’exploration par la créativité.


R: Les axes importants des Foyers de Femmes sont la prière chrétienne (ils s’ouvrent par un Je vous salue Marie et se concluent par le Notre Père), l’enracinement dans les saisons et les rythmes liturgiques (par les textes et les questions choisies), et l’écoute et l’attention à ce que l’on vit soi et ce que partagent les autres femmes.





Pourquoi le temps de créativité ?


L: Pour deux raisons. Première raison : parce que bien souvent nous ignorons la femme créative en nous ! Non pas que nous soyons toutes des dessinatrices ou aquarellistes en herbe, mais chacune porte de la beauté en elle, à exprimer à sa manière.

Deuxième raison : ces temps nous invitent à être attentives au beau et à tout ce qui nous inspire en dehors des Foyers. Pour ma part, je collectionne depuis quelques années de belles images. Lorsque le temps de créativité arrive, je me remets face à ces images et me laisse guider par celles qui m’attirent. Lorsque le collage est fini j’y lis beaucoup de cohérence et de sens ! Comme si je disais de nouvelles choses par une voie différente.


R: La proposition à travers ce temps de créativité est d’accéder à une part plus spontanée de nous-même, sans jugement sur le résultat. Nous utilisons beaucoup les collages, qui permettent de rendre la créativité plus accessible. En vivant régulièrement ce temps de créativité avec son propre matériel, l’idée est que chacune l’ancre dans son quotidien, comme une possibilité de ressourcement.



Y a-t-il des règles à respecter ? Un engagement à avoir ?


R: La règle fondamentale est la confidentialité. Les Foyers de Femmes sont des lieux de partage en profondeur et lorsqu’une nouvelle personne nous rejoint, c’est vraiment cela qui est posé. L’autre règle importante est l’écoute sans réaction. C’est une règle très particulière et importante des Foyers, qui est de partager et de vivre l’expérience d’écouter les autres sans intervenir, sans réagir, sans que cela donne lieu à discussion. C’est très apprenant pour nos vies. Être pleinement présentes sans vouloir à tout prix dire quelque chose. Nous en sortons grandies.

Il n’y a pas d’engagement à proprement parler à l’année, les personnes viennent au Foyer le temps qui leur est nécessaire. Les Foyers sont gratuits, nous demandons simplement une participation annuelle de 20 euros aux frais de l’association.



Quelle est la place de la foi dans les foyers ?


L: Nous nous mettons sous le regard de la Vierge Marie au début du Foyer pour vivre les 3 temps présentés plus haut puis nous concluons par un Notre Père et un temps d’action de grâces spontané comme si nous déposions un beau bouquet des pépites vécues ce soir-là, dans le cœur de Dieu.


R: La foi tient une place importante. Les textes qui guident les Foyers sont écrits en général par des auteurs chrétiens. Au fil du temps, je remarque à quel point les Foyers rassemblent des femmes pour qui la foi est comme une respiration. Le fait de partager dans ces groupes sur nos expériences de foi au même titre que le reste de nos vies nous rend plus ferventes.



Avez-vous déjà eu des retours de femmes sur leur expérience au sein des foyers ?


L: Nous entendons que les femmes sont heureuses d’avoir un lieu chaleureux et cadré où elle peuvent partager sur ce qu’elles vivent en toute confiance et grandir dans l’écoute des autres …


R: Oui comme le dit Lucie, les femmes nous partagent que c’est un temps qu’elles attendent de mois en mois, et qui leur est une pause nécessaire. En général une amitié se crée aussi dans le petit groupe, qui est très bienfaisante. Vous pouvez retrouver plusieurs témoignages sur notre site internet.



Un message à faire passer ?


Nous avons tout à gagner à nous inspirer les unes des autres, être authentiques, et à développer notre créativité au quotidien !



Pour en savoir plus ou pour rejoindre les Foyers, rendez-vous ici: https://www.foyerdefemmes.com/


Pour découvrir Atelier Raphaëlle, c'est ici: https://www.atelier-raphaelle.com/



コメント


bottom of page