Rester féminine...quand on n'en a pas envie

Vous êtes fatiguée ? Malade ? Vous venez d'accoucher ? Il est probable que la moindre chose à faire devienne un vrai calvaire, ou, du moins, un réel effort à fournir. Dans ce cas, vous pouvez être tentée d'abandonner ou de procrastiner. Le ménage ? La maison n'est pas si sale. La vaisselle ? Ça attendra ce soir. M'habiller ? Oh, je peux bien traîner avec ce vieux jogging, de toute façon je ne sortirai que 15 minutes pour faire les courses en bas de chez moi. En cas de grave maladie, de dépression ou de post-partum, s'ajoute également un rapport à son corps qui peut être rendu compliqué par tous les changements qu'il a traversé. Peut-on se laisser aller ainsi et porter n'importe quoi tant que nous n'avons pas le courage de faire autrement ? Existe-t-il un compromis qui puisse être fait entre un confort réel et une élégance en toute simplicité ? C'est ce que nous allons voir dans cet article.





Comme je l'ai déjà évoqué à plusieurs reprises sur le blog, notre façon de nous vêtir a un grand impact sur la façon dont nous allons nous sentir, nous tenir, interagir avec les autres, avoir plus ou moins confiance en nous etc. Si vous êtes mariée, vous aurez, au-delà de toute considération personnelle, le désir de plaire à votre mari et d'être agréable pour vos enfants. Mais quel poids cela représente-t-il lorsque l'on se sent mal dans sa peau, fatiguée, et que tout nous semble difficile. Pourtant, ma propre expérience ainsi que les nombreux témoignages que je reçois au quotidien, me montrent que c'est souvent le premier pas qui est difficile, mais qu'ensuite c'est plus facile, et que nos vêtements nous aident à nous sentir mieux. Voici un témoignage reçu pas plus tard que ce matin : "Ce petit mot en direct de la voiture pour vous informer que ma tenue de voyage n'a jamais été aussi confortable : je porte la robe Rita, une paire de collants Calzedonia couleur chair 20 deniers une taille au-dessus de la mienne, un pull blanc à liseré doré et une paire de bottes en daim marron et je me sens divinement bien pour cette traversée de la France. Jusque là j'enfilais un pantalon de grossesse et mes vieilles Timberland pour affronter ces grands trajets en voiture. Désormais je me sens féminine, chic, souple et infiniment confortable même pour me faufiler à l'arrière entre mes 2 filles, allaiter bébé ou faire une pause urgente sur une aire d'autoroute. Merci mille fois d'avoir si bien pensé vos robes ! Demain, je porterai Diane en framboise pour fêter une confirmation, ma "tenue de reine" dixit mon mari. Au plaisir de commander une prochaine robe."


Si vous portez des vêtements dans lesquels vous êtes à l'aise (j'en parle dans cet article) et qui vous mettent en valeur, alors cela vous facilitera la tâche et vous motivera pour vous habiller le matin. Choisissez donc des vêtements dans lesquels vous êtes à l’aise, que ce soit en terme de style ou de matière. Privilégiez les robes qui permettent de se sentir à l’aise, jamais serrée, très libre de vos mouvements (en fonction de la coupe que vous choisissez bien entendu). Évitez les habits qui vous serrent au niveau de la taille, les pulls dont vous devez sans cesse remonter les manches, les jupes qui remontent et vous gênent. Prenez vraiment des vêtements que vous pouvez réellement oublier et qui seront comme une seconde peau pour vous (et soyons bien claires, je ne parle pas de vêtements moulants qui sont peu flatteurs et surtout pas si confortables que cela). Vous pouvez aussi porter des jupes et des robes longues (qui descendent aux chevilles ou légèrement plus haut). Cela permet d’être assez libre de ses mouvements et il en résulte un grand confort.


Le deuxième aspect à privilégier est la douceur (et la chaleur) de vos vêtements. Impossible d’être à l’aise lorsqu’on se gratte ou qu’un tissu nous gêne ! Soyez donc attentive aux matières et choisissez-les les plus naturelles possible : coton, viscose, soie, laine, cachemire…autant de tissus qui vont vous apporter confort et douceur. Ayez également soin de vous couvrir suffisamment car on se refroidit vite chez soi, surtout si l’on ne bouge pas. Chaussures d’intérieur ou chaussons tout doux, petit foulard en soie ou écharpe en polaire, gilet en laine ou long pull crocheté, à vous de trouver ce qui vous convient le mieux pour être au chaud tout en restant féminine. Car comme vous pouvez le constater, toutes les astuces que je vous donne depuis le début de cet article ne sont ni d’être négligée et encore moins débraillée : il s’agit simplement de choix judicieux en terme de style et de matières notamment, et qui n’empêchent absolument pas de rester féminine et jolie 🙂 Tout cela ne vous demandera presque aucun effort, une fois votre tenue enfilée pour pourrez l'oublier et focaliser votre attention sur autre chose.


Il peut être aussi intéressant de faire des exercices pour gagner en confiance, aller voir une conseillère en image qui vous aidera à déterminer les couleurs, coupes et matières qui vous vont le mieux, et ainsi vous sentir mieux dans votre peau. Il peut être difficile d'accepter un corps qui change, dont on a l'impression qu'il nous a trahi, mais efforçons-nous de ne pas le considérer comme un ennemi et de tout faire pour nous réconcilier avec lui. S'habiller de façon féminine et élégante peut justement aider à se trouver jolie et être plus indulgente envers soi-même. Bon courage !


Pour plus d'informations au sujet de la tenue vestimentaire féminine, rendez-vous sur femmeapart.com.


Crédit photos : Pexels.



3 commentaires